Le syndrome du bébé secoué

Aujourd’hui un sujet de moins en moins tabou et de plus en plus au coeur de discussions. Qui n’a jamais entendu parler du syndrome du bébé secoué ?

Un geste de dernier recours, de désespoir souvent, d’épuisement sûrement, mais UN GESTE A NE JAMAIS FAIRE ! Je ne suis pas là pour jeter la pierre à qui que se soit, juste pour informer, une fois de plus, sur ce danger.

Les premiers mois avec bébé sont magiques certes, mais aussi extrêmement fatigants pour beaucoup de parents. Les nuits courtes, les journées à rallonge, un emploi du temps calé sur les rythmes du boutchou, peu de temps pour soi, etc… Et la fatigue commence à prendre le dessus pour laisser place au stress, à l’énervement.. On supporte de moins en moins les pleurs de son bébé, puis plus du tout, on peine à le calmer, et on entre vite dans un cercle vicieux qui finit quelque fois par un drame…

Les nourrissons ressentent beaucoup notre état psychologique, alors quand vous êtes stressé, il le ressent aussi d’où, entre autre, la difficulté de pouvoir le calmer ….  Plus vous êtes dans ce genre de sentiments (énervement, tristesse, angoisse,…) plus bébé risque de pleurer. Et plus il pleure, plus vous développez vos sentiments contre lui et ainsi de suite… Les jeunes parents n’en sont même pas conscients parfois…
Assez compréhensible tout ça mais il faut savoir trouver sa limite pour éviter de s’en prendre à bébé !

1 – Ça ne réglera absolument rien à la situation

2 – Il continuera de plus belle

3 – C’est extrêmement dangereux !!

4 – Les séquelles neurologiques peuvent être fatales à l’enfant !

5 – Demandez de l’aide si vous le pouvez…

Pensez à lire l’article ici sur les recommandations pour affiner le diagnostique de bébé secoué.

Retrouvez prochainement un article sur le burn-out parental. En attendant n’hésitez pas à nous faire par de vos commentaires sur le sujet …

Un article publié par l'association Vers nous même Prévention

Vers nous même Prévention, la première association sur l’île de la Réunion à traiter de la première cause de décès des enfants auprès des parents, grands-parents, assistantes maternelles, etc…. Créée en 2016, elle est basée sur la commune du Tampon et a pour activité principale la PREVENTION DES ACCIDENTS DOMESTIQUES et l’INITIATION aux gestes de premiers secours spécifiques aux enfants et nourrissons.
Retrouvez Vers nous même prévention sur Internet ausecours.accidentsdomestiques.over-blog.com
et sur Facebook www.facebook.com/versnousmemes.prevention